10 août 2010

Reportage TV - Sokamets - Pays Basque

FRANCE 3 EUSKAL HERRI (16 juillet 2010) par Allande Boutin et Rémi Poissonnier

TVPI (17 au 19 juillet 2010) par Jean-Marie Lapeyre

EUSKAL TELEBISTA (19 juillet 2010) par Guillaume Hirigoyhen


04 août 2010

Ezpela Dantza

EZPELA DANTZA

Oihanburua

64250 Espelette

Présidente : Virginie Ipharaguerre

Fondé en 1969 à Espelette (Pays Basque), le groupe d’art basque Ezpela transmet et développe  la culture basque sur ces axes : enseignement de la danse basque, chorale d’enfants, échange avec différents pays, travail de création où se mêlent danse et musique traditionnelles et contemporaines, danse et musique du monde.

En 2009, pour les quarante ans d'Ezpela Dantza, tous les danseurs se sont réunis pour un spectacle.

Ezpela_Dantza

La presse

Le journal du Pays Basque - 29 juillet 2009

par Clémence LABROUCHE

Pour les quarante ans d'Ezpela, tous les danseurs se sont réunis pour un spectacle

Samedi prochain, le 12 septembre, à l'occasion de ses 40 ans d'existence, le groupe de danse Ezpela organise une journée exceptionnelle à Espelette, marquée par le souvenir, l'amitié et l'avenir. Au menu, un spectacle de danse émouvant et un dîner festif. Une journée à ne rater sous aucun prétexte.

Pour célébrer l'événement, le groupe de danseurs a monté un spectacle. Jauregitik... (en français «Depuis le château...») est le titre de cette oeuvre à laquelle se consacrent les danseurs de toutes les générations (des plus jeunes âgés de 6 ans au moins jeunes de 60 ans et plus) depuis un an.

Dans cette future représentation, le château d'Ezpeleta est utilisé comme point de départ pour se rendre dans différents endroits : la montagne, le monde des laminak, les champs, le XXIe siècle... Le spectacle s'articulera en quatre tableaux : le mariage des barons, la vie des Ezpeletar, la fuite des barons et la rencontre avec des laminak, pour enfin finir sur le XXIe siècle.

Dans ce dernier tableau se mêlent danse traditionnelle et danses du monde comme pour montrer qu'aujourd'hui si la danse basque a besoin de nouvelles influences, elle reste avant tout le symbole de la tradition et de la richesse culturelle à perpétrer.

Huit bénévoles (regroupés en binômes) s'appliquent à transmettre une partie majeure de notre patrimoine culturel. Derrière ces chiffres se dissimulent des heures de travail, de motivations, d'encouragements couronnées par un plaisir salvateur unique : le bonheur d'être porteur de flambeau d'une culture, la culture basque.

Cette tradition fort heureusement encore très vive dans nos villages n'en reste pas moins remarquable. On entend quotidiennement qu'un ami, un frère ou un voisin fête ses 40 ans. On s'émeut alors d'un chiffre si parfait. On entend déjà moins régulièrement qu'une manifestation vit depuis 40 ans. Alors, d'une association qui se perpétue de générations en générations... Et pourtant, c'est ce que s'apprêtent à fêter les membres du groupe Ezpela : 40 ans que les jeunes adultes du village transmettent aux plus jeunes.

Au moment où l'individualisme est devenu une réalité criante dans nos sociétés, cet enthousiasme permanent mérite donc d'être célébré comme il se doit.

------------------------------------------

DANTZAN - 17 mai 2010

par Virginie Ipharaguerre

Jauregitik: Ezpela taldearen ikusgarria Ezpela taldearen azken sorkuntza, Biarritzeko gare du Midin gaueko Maiatzaren 22an gaueko 21:00etan. Ikusgarri berezi bat, dantza nahasketa handi batean. Kontanporanoa eta tradizionala, musika tziganoak, hip hop a... sorkuntza eder bat. Zatozte ikusgarri eder horren ikustera.

1969 an sortu zen Ezpeletako Ezpela taldea. Bere 40. urtea ospatzeko, dantza taldeak sorkuntza berri bat asmatu zuen eta 2009ko Irailaren 12 an aurkeztu zuen Ezpeletan 800 pertsonen aintzinean.

Jauregitik..., 130 dantzari eta kantari sorkuntzaren inguruan elkartu dira. Urte bateko lana izan da ikusgarri hori bururaino eramaiteko. Banaketa denbora eder bat izan da kultura mailan eta giroaren aldetik.

------------------------------------------

Sud Ouest - 18 mai 2010

par Mathilde Bauthier

Ezpela a dansé 40 ans

La troupe de danse Ezpela qui se produira samedi à Biarritz, souffle cette année ses quarante bougies. À l'origine, c'est un groupe de jeunes du village qui avait pour habitude d'animer la période du carnaval, selon la tradition populaire basque. Ce groupe a eu l'idée de fonder une structure plus élaborée, afin de maintenir, d'enseigner et de développer la culture basque, et plus particulièrement la danse. 1969 a donc vu naître Ezpela. Depuis sa création, et durant toutes ces années, les objectifs fixés ont été atteints grâce au travail tant bénévole qu'efficace de ses divers dirigeants et de tous les membres. Chaque nouvelle génération a su prendre le flambeau et contribuer à l'évolution du groupe.

Aujourd'hui, l'association compte plus de cent adhérents répartis dans diverses structures comme le groupe de danseurs et de musiciens, mais aussi l'école de danse qui regroupe une centaine d'élèves. Elle forme la relève, par des répétitions hebdomadaires (assurées par des bénévoles). Mais Ezpela, c'est aussi la chorale des enfants qui a été formée en 1990. Puisant dans le répertoire de chants populaires, classiques, basques, elle s'est notamment illustrée plusieurs fois au concours de chants pour enfants Haur Kantu Txapelketa, ramenant des premiers prix en groupe, en solo. Neuf ans après sa création, cette chorale a enregistré son premier CD.

Pour commémorer comme il se doit cet anniversaire, la troupe a fait appel à tous ses talents, toutes générations confondues, au travers d'un spectacle « Jauregitik » Présenté cet été, à guichet fermé, ce projet d'envergure investira la Gare du Midi samedi. Au moins là, on ne refusera pas du monde.

Samedi 22 mai, à 21 heures à Biarritz. Renseignements à l'Office de tourisme, tél. 05 59 93 95 02.

Posté par SOKAMETS à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juillet 2010

Pays Basque - Rencontre avec Claude Labat - 20 juillet 2010

C'est peu dire que nous avons le cœur gros de partir d'Espelette...
Nous y avons vécu une semaine riche en émotions, rencontres, échanges. Nous y avons trouvé un peuple magnifique, senti sa vibration particulière et nous aimons penser que le Pays Basque est désormais un peu le notre.
Séparation douloureuse... Nos familles d'accueil attentionnées, nos guides et amis Matthieu et Andde, Virginie, Olivia et Marion, les jeunes danseurs d'Ezpela, Sylvie, Kati et l'équipe Gauargi, notre Fée Eve... Vous nous manquez déjà.
Heureusement, nous reverrons beaucoup d'entre vous à Grenoble en octobre et nous nous en réjouissons !
Milesker eta laster arte !

Il est 11h, notre car nous emmène.
Nous partons en Soule, province natale de Peio Serbielle.
En sa compagnie, nous allons passer la journée avec Claude Labat, à La Madeleine (Tardets-Sorhulus).


Ce qui est dit de lui : Claude Labat est enseignant, chercheur, autodidacte passionné, auteur de nouvelles. On lui doit ouvrages, publications, expositions, conférences, sur les thèmes liés au patrimoine (stèles discoïdales, maison basque), à la mythologie... Son dernier travail porte ainsi sur les procès en sorcellerie de 1609. Suite à son travail d'historien, il s'attache à restituer la vérité historique autour de ces faits parfois déformés par l'histoire officielle ou l'imaginaire collectif, en utilisant tous les outils à sa disposition : édition, conférence, vidéo, documents pédagogiques pour scolaires,  étudiants, adultes...

Nous l'aimons beaucoup ! Homme de savoir, talent merveilleux de conteur, amoureux des belles rencontres, un passeur !
Il a vu "Sokamets" et s'est dit "ensorcelé" par la beauté des jeunes danseurs. Il nous a enchantés !
Sur ce site unique, beau moment d'émotion partagée entre Claude, les danseurs, Peio, les parents présents !
Nous espérons avoir l'occasion de le revoir et il est le bienvenu chez nous !

Ecoutez-le (source : http://imagesdupaysbasque.blogspot.com/) :

Il est 17h, nous prenons la route et rentrons à Grenoble...

Posté par SOKAMETS à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 juillet 2010

Pays Basque - 15 au 19 juillet 2010

Album photos - du 15 au 20 juillet 2010
Par : Matthieu Mestre, Eve Lassalle, Chloé Albertini, Kati Lassalle, Diego Lloret, Ouda Lancia, Brigitte Berthuin, Sylvie Veslin.

Cliquer sur l'image pour voir toutes les photos :

gauargi_a4

Jeudi 15 juillet
Pique-nique, occasion d'un premier contact avec le groupe Sloviany d'Ukraine.

Répétition danse dans la jolie salle prêtée par Virginie Ipharaguerre & Ezpela Dantza (Milesker !).
Allande Boutin, journaliste de France 3 Euskal Herri, vient réaliser un reportage sur notre création "Sokamets" accueillie au Festival Gauargi. Images de danse, interview de Peio Serbielle et de Jackie Simoncelli.

Atelier danse avec les jeunes danseurs d'Ezpela et d'Ukraine. Un beau moment d'échange, de partage de danse.
TVPI réalise un reportage sur l'atelier et le Festival. Images de danse, interview de Peio Serbielle et de Kati Lassalle.

En fin d'après-midi, une "boum" pour tous les jeunes danseurs présents au Festival !

Vendredi 16 juillet
Matinée baignade au Lac de Saint-Pée, avec Eve, Matthieu et Andde (qui nous accompagneront toute la semaine !).

Répétition sur scène l'après-midi.
Euskal TeleBista réalise un reportage sur "Sokamets" et le Festival. Images de danse, interview de Peio Serbielle.

Repas, et tous les groupes se préparent pour la première soirée de spectacle.

20h30 : spectacle d'ouverture du Festival, première de "Sokamets".
Le plaisir et l'émotion sont au rendez-vous, la soirée est magnifique : beauté des danses, qualité des jeunes danseurs de tous les groupes, costumes chatoyants, culture du monde, enthousiasme du public !

Samedi 17 juillet
Visite des Grottes d'Isturitz en matinée. Site archéologique préhistorique (80 000 ans). Impressionnant et superbe !
http://www.grottes-isturitz.com/grottes-isturitz

Après-midi, temps libre.
En compagnie de Peio Serbielle, nous rencontrons Sustrai Colina, bertsulari.
(bertsularisme : improvisation versifiée, rimée et chantée, en langue basque)
Sustrai Colina, âgé de 28 ans, est considéré comme une des locomotives de la nouvelle génération de bertsulari.
Sa simplicité, son talent et sa générosité nous ont séduits. On aimerait le revoir !
sustrai_colina

20h30 : deuxième soirée de spectacle !
Claude Labat assiste au spectacle et nous complimente sur "Sokamets".
Nous sommes impatients de passer en sa compagnie la journée du dimanche 20 juillet à La Madeleine (Tardets-Sorhulus) !

Dimanche 18 juillet
Nos familles d'accueil nous emmènent à la plage, soleil radieux !

17h30 : parade dans les rues d'Espelette, avec les danseurs de tous les groupes.
18h : troisième soirée de spectacle.

20h : tous les danseurs se retrouvent pour le repas sur le site du Festival. Moment de complicité entre jeunes :)
Dîner à l'Auberge Basque pour les adultes et bal folk animé par les musiciens !

Lundi 19 juillet
Matinée d'initiation aux jeux de Force Basque pour tous les danseurs : course en sac, lancer de bérets, sprint avec sac sur l'épaule, porter de bidons d'eau, tir de corde, etc ! Efforts, rires et bonne humeur !

15h30 : cours de danse basque. Tous les jeunes danseurs apprennent à danser le Fandango. Des danseurs de chaque groupe le danseront ensemble sur scène, pour la soirée de clôture du Festival.

20h30 : spectacle de clôture du Festival.
Nous allons avec Kati faire la photo rituelle de groupe :)

Posté par SOKAMETS à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 juillet 2010

Article La Semaine du Pays Basque - 16 au 22 juillet 2010

«Enfants et Danses du Monde»
avec Gauargi

ESPELETTE / EZPELETA - Grande soirée d’ouverture ce vendredi à 21h pour le Festival Gauargi consacré à des spectacles de danse avec des enfants venus du monde entier !

Le Festival Gauargi consacre les génies de la nuit qui, dans la mythologie basque, venaient animer les rêves des enfants endormis. Le Festival démarre ce vendredi pour se terminer mardi. Les groupes invités cette année seront l’Ukraine, la Roumanie, la Macédoine, les groupes basques d’Hasparren, de Larrau et d’Espelette, et la Compagnie Les Mutins de Grenoble.
Des animations de rue «musicales et dansées» sont au programme tout le long du festival à Espelette, Hasparren et Cambo-les-Bains. qui seront suivies d’une grande soirée de spectacles à 21h chaque fois.

Au programme
Vendredi 16 juillet. 20h30 : soirée d’ouverture avec tous les pays : Ukraine, Macédoine, Roumanie, Elgar Oinka,
Compagnie Les Mutins.
Samedi 17 juillet. 11h : animation dans les rues avec tous les groupes.
20h30 : soirée de gala avec Ukraine, Macédoine, Roumanie, Errege Txopitak, Compagnie Les Mutins.
Dimanche 18 juillet. 11h : défilé des musiciens. 17h30 : parade dans les rues avec les danseurs.
18h : spectacle avec toutes les troupes. «Auberge Gauargi» et bal animé par les musiciens d’Ici et d’Ailleurs.
Lundi 19 juillet. 20h30 : soirée de clôture avec tous les pays : Ukraine, Macédoine, Roumanie, Ezpela, Compagnie Les Mutins.
Mardi 20 juillet. 11h : spectacles à Cambo-les-Bains, Villefranque et Mouguerre.
Infos et vente des billets à l’Office du tourisme d’Espelette ou sur place, sous réserve de places disponibles (placement numéroté, maximum 700 places). Tel : 05 59 93 95 02.

> Belxa

© Laurence Fragnol
CieLesMutins_Sokamets_1180a

écHOS
La Compagnie Les Mutins de Grenoble et «Sokamets»
Le groupe grenoblois au sein du Festival Gauargi
s’engagera dans le cadre d’un échange culturel avec
le groupe Ezpela Dantza.
Le spectacle «Sokamets» créé dans
ce cadre s’appuiera sur la musique de
Peio Serbielle et les chorégraphies de
Jackie Simoncelli.
24 danseurs de 10 à 22 ans
seront sur scène.


15 juillet 2010

Article Diario Vasco - 15 juillet 2010

logo_diariovasco

Las jornadas 'Gauargi', de Ezpeleta, presentan el espectáculo 'Sokamets'

Iñaki Zarata

'Gauargi' es el nombre de un festival que se desarrollará desde el viernes 16 al domingo 18, en la localidad ipartarra de Ezpeleta y que organiza el cantante Peio Serbielle.

Una original concentración de compañías de danza que contará en esta edición con grupos de Ukrania, Macedonia, Rumanía y tres del País Vasco francés: Ezpela, de Ezpeleta; Elgar Oinka de Hazparne y Errege Txopitak, de Zuberoa.

Pero la atención mayor recae en el experimento 'Sokamets', con los veinticuatro jóvenes (de entre 10 y 22 años de edad) del grupo francés La Compagnie Les Mutins, de Grenoble, que dirige la coreógrafa Jackie Simoncelli.

En otoño, el intercambio será al revés, participando el grupo de Ezpeleta en un festival de Grenoble.

«Gauargi» est le nom d'un festival qui se tiendra du vendredi 16 au dimanche 18 à Espelette, en Pays Basque nord, et organisé par le chanteur Peio Serbielle.

Un regroupement original de compagnies de danse avec des groupes d'Ukraine, de Macédoine, de Roumanie et trois  groupes du Pays Basque français : Ezpela d'Espelette, Elgar Oinka de Hasparren, Errege Txopitak de Soule.

Mais la plus grande attention est portée à l'expérience «Sokamets» avec vingt-quatre jeunes (de 10 à 22 ans) du groupe français Compagnie Les Mutins, de Grenoble, que dirige la chorégraphe Jackie Simoncelli.

A l'automne, l'échange sera inversé, le groupe Ezpela participera à un festival à Grenoble.

Pays Basque - 14 juillet 2010

Longue route ! Partis à 5h00 de Grenoble et arrivés vers 17h00 à Espelette !
24 danseurs de 10 à 22 ans : Adèle, Alma, Agate, Alyssia, Arthur, Astrid, Anaëlle, Camille, Chloé, Diego, Eloïze, Gaëlle, Iman, Léa, Liocha, Luana, Léa, Lucie, Maé, Maëlle, Nolwen, Sakina, Tom, Yann !
Sylvie et Michel (parents accompagnateurs), Savino (vidéaste), Célia (coiffures), Jackie (chorégraphe).

Nous sommes accueillis par les belles dames de Gauargi : Sylvie Lacau et Kati Lassalle.
Matthieu et Andde, nos jeunes guides pendant tout le festival, sont là aussi. Sourires :)
Tout le groupe fait connaissance avec les familles d'accueil, répartition des danseurs et accompagnateurs.
Arrivée d'Eve Lassalle, notre bonne fée !
Et nous retrouvons Peio Serbielle !

Les jeunes danseurs partent chez leurs familles, les adultes dînent à Napurrak.
Incontournable fin de soirée en terrasse, chez Dospi, où on étudie le programme de la semaine, bien rempli.
A suivre...

gauargi_a1

Posté par SOKAMETS à 10:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 juillet 2010

Article La République des Pyrénées - 13 juillet 2010

Sokamets_LFragnol_rpyr

Né d'une rencontre inopinée, le spectacle «Sokamets» met en scène des danseurs du Dauphiné
évoluant sur la musique de Peio Serbielle.

Danse contemporaine et musique de Peio Serbielle

par Renée MOURGUES


Le 14e Festival Gauargi (16-20 juillet) accueille une création de la compagnie dauphinoise

« Les Mutins » qui danseront sur des pièces musicales de Peio Serbielle. Inédit.

 

Ancré dans la diversité des expressions, le Festival Gauargi d'Espelette aborde sa 14e année d'existence avec une innovation. Les organisateurs ouvrent en effet leur affiche à la compagnie de danse contemporaine «Les Mutins», issue du Dauphiné, dont la prestation bouleverse un peu le parti-pris de la tradition, cultivé depuis la naissance de la manifestation.

 

Tout a commencé à partir du réseau social «Myspace» regroupant essentiellement des artistes. A l'automne 2008, Jackie Simoncelli, chorégraphe établie à Grenoble, entre en relation avec le chanteur basque Peio Serbielle. «C'est une curieuse, une chasseresse qui s'intéresse à tout» affirme celui-ci. A la tête des «Mutins» et des «Juniors du Pacifique», Jackie mène un travail de transmission auprès de jeunes publics et s'oriente vers la recherche chorégraphique avec des enfants, adolescents et jeunes majeurs.

 

«Je lui ai envoyé des copies d'albums. Je lui ai proposé d'écrire la musique d'un spectacle qui ressemblerait à une sorte de court métrage et de concevoir une sorte d'aller-retour entre Grenoble et le Pays basque» raconte Peio Serbielle. La collaboration s'avère fructueuse. Bien qu'axé sur les danses patrimoniales, le Festival Gauargi décide d'accepter l'augure en invitant les 24 danseurs âgés de 10 à 22 ans et leur mentor.

 

«Etreindre ses rêves»

Baptisée «Sokamets» (soka comme corde et «amets» comme rêve en euzkara), la création s'adosse à la musique «à la fois basque et universelle» du compositeur qui a spécialement écrit une pièce de six minutes. «J'ai travaillé à partir d'un dictionnaire basque et de phonèmes choisis. L'idée, c'est d'inciter à «étreindre ses rêves».

 

Voix, basse et percussions rythment la gestuelle des corps d'une manière «un peu intemporelle» imitant le ressac de la mer mis en scène par Jackie Simoncelli. En marge du Festival, Peio Serbielle ménage deux temps forts de rencontre : le 17 juillet, à 17h, un face-à-face avec Sustrai Colina, un bertsulari de 28 ans et le 20 juillet, à la Madeleine (Soule) un rendez-vous avec l'historien Claude Labat, «un passeur de culture à la portée de tous».

 

La réciprocité constituant l'un des termes de l'échange, «Sokamets» se transportera à Grenoble du 21 au 28 octobre. Qu'un regard extérieur se porte sur le Pays basque, voilà qui convient bien à Peio Serbielle. Quatre ans après sa remise en liberté, le poète incarcéré pendant 15 mois (et toujours pas jugé) pour avoir hébergé des militants d'ETA, n'en finit pas de rêver à des lendemains de fraternité et d'altérité.

 

>> Repères

- Spectacle « Sokamets ». Vendredi 16 et samedi 17 juillet à 20h30 (18 € adultes; 10 € moins de 12 ans); dimanche 18 juillet à 18h (9 € adultes et 5 € moins de 12 ans) sous chapiteau.

- Lundi 19 juillet. A l'occasion de la soirée de clôture, les danseurs de la « Compagnie Les Mutins », présenteront un travail commun avec le groupe « Ezpela », invité à Grenoble dans le cadre d'un échange culturel (21-28 octobre). Cet ensemble d'Espelette comprend une trentaine de danseurs et une dizaine de musiciens, une école de danse d'une centaine d'élèves et la chorale des enfants fondée en 1990.

- Festival Gauargi. Au programme : soirée d'ouverture vendredi 16 juillet avec la Macédoine, la Roumanie, l'Ukraine, Compagnie Les Mutins et le groupe Elgar Oinka d'Hasparren. Samedi 17 : animation dans les rues à 11h et soirée de gala. Dimanche 18 : animations et parade dès 11h ; spectacle de danse au marché couvert. Bal folk à l'auberge Gauargi. Lundi 19 juillet : soirée de clôture. Mardi 20 juillet à partir de 16h: journée «Kaléidoscope».

Renseignements 05.59.93.95.02.

Festival Gauargi

Espelette - Pays Basque, du 16 au 20 juillet 2010

14è Festival Gauargi
Munduko Haurrak eta Dantzak

Avec :
SLOVIANY   Chernigiv - Ukraine
ETNOS   Skopje - Macédoine
TIMISUL   Timisoara - Roumanie
ELGAR OINKA   Hasparren - Pays Basque
ERREGE TXOPITAK   Larrau - Pays Basque
EZPELA   Espelette - Pays Basque
COMPAGNIE LES MUTINS   Grenoble - France

http://www.gauargi.com

Affiche_Gauargi_2010

Posté par SOKAMETS à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,