19 novembre 2010

Le jeune public - Ibili & Sokamets - Xan Naiz Ni

Nous avons accueilli environ 375 enfants des écoles de Grenoble à l'ensemble des événements publics, en 3 temps :

- Rencontre avec les enseignants autour des spectacles de danse (Ibili - danse basque, Sokamets - danse contemporaine) et du film (Xan Naiz Ni).

- Projection du film "XAN NAIZ NI - Voyage en Terres Sauvages" (de Marc Large, Peio Serbielle et Patrice de Villemandy),
en présence de Peio Serbielle, à la Médiathèque Arlequin.
- Spectacles "IBILI" par Ezpela Dantza (Pays Basque) et "SOKAMETS" par la Compagnie Les Mutins (Grenoble), à l'Espace 600 - scène Rhône-Alpes.

- Rencontres après les spectacles dans les classes, questions-réponses, partage d'impressions, ateliers chorégraphiques.

L'ensemble de ce travail en collaboration avec Séverine Morrissonneau - Ecole du Spectateur de l'Espace 600.

Réactions sur le film :
Les enfants ont aimé sa liberté de ton et sa poésie, la beauté des paysages du Pays Basque, les animaux (ours, vautours etc). Leurs questions ont porté autant sur le Pays Basque que sur l'échange entre les 2 groupes de jeunes danseurs et les danses.

xannaizni_affich

Réactions sur le spectacle de danse :
Voir un spectacle en deux parties de danses très différentes leur a plu.
Beaucoup ont aimé l'ensemble car ils aiment la danse sous toutes ses formes, à la fois moderne et traditionnelle, avec des danseurs de plusieurs âges, de très belles musiques et parce que "c'était beau".

Certains ont préféré "Ibili" : plus traditionnelle "comme en Bretagne, en Russie", parce que s'ils connaissent "les danses des pays", ils ne connaissaient pas la danse basque, parce qu'elle permettait de "voyager dans le pays avec des enfants pas comme nous", pour les costumes, le son des bâtons, les rythmes, les rubans de couleur, le tissu des filles "comme la voile d'un bâteau, comme un toit".

D'autres ont préféré "Sokamets" : parce que "c'était beau, pas répétitif, avec de la vitesse et de l'action", parce que "les danseurs ne font pas toujours tous pareil et on les sent libres", pour les costumes différents et leurs couleurs, la douceur de la danse avec les lumières, la danse qui oblige "à regarder partout", "les beaux portés", "un garçon porte tout le monde et à la fin tout le monde le porte".

jeunepublic_Sokamets2

jeunepublic_Sokamets1

 

A La Mure (Isère), nous avons passé une journée de danse avec un groupe de jeunes danseurs de cette région et leur chorégraphe Cathy Pastor :

- Ateliers communs, partage de pratiques, etc

En soirée, ils ont assisté au spectacle de danse et à la projection du film au Cinéma-Théâtre de La Mure.

L'ensemble de ce travail en collaboration avec Cathy Pastor et Pierre Brette - Ecole du Spectateur du Cinéma-Théâtre La Mure.

dauphin__oct_d6


03 novembre 2010

Grenoble - Rencontre avec Antonio Placer (25 octobre 2010)

Antonio_Placer
"Chanteur, musicien, poète, compositeur, arrangeur, Antonio Placer fabrique une musique du monde et des chansons façonnées par les différents vents qui l’ont porté tout au long de son parcours. Son art est avant tout la scène qu’il investit de sa présence généreuse et engagée.  Un nouveau troubadour, cosmopolite et contemporain. Sa musique est universelle, elle franchit les frontières géographiques et stylistiques car elle n’a pas de limites..."

Antonio est Galicien et il est né en Pays Basque sud ! "Nomade d'ici", comme il dit, il évoque son parcours d'homme et de musicien, et ce qui l'a mené en terre dauphinoise où il vit.
Il nous parle de sa perception du Pays Basque, avec son identité forte, du Dauphiné, terre d'accueil, et du monde. Il nous incite à nous connaître nous-mêmes, à ouvrir nos frontières mentales et physiques, et à aller à la rencontre d'autres peuples, d'autres terres, d'autres cultures. Invitation à créér une fraternité mondiale, invitation à la Vie.
Il a vu notre spectacle et dit de nos danses, avec leurs particularités respectives et le mélange de notre danse commune : "l'autre et sa différence forment avec moi un paysage passionnant !"

Unha aperta Antonio, car nous avons aimé former un paysage avec toi !

Site Antonio Placer

Posté par SOKAMETS à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 octobre 2010

Sylvie, accompagnatrice et assistante Mutine

par Sylvie Veslin

gauargi_n3

Je pourrais vous dire que l'expérience Gauargi a été une magnifique aventure, motivée au départ par l'envie de partager ces moments avec Lucie et transformée très rapidement par une expérience humaine extraordinaire.

Je pourrais aussi vous dire l'attachement à ces enfants danseurs si merveilleux, si solides et si solidaires.

Je pourrais vous dire ce sentiment de bonheur et cette grande émotion à les voir danser sur ces magnifiques musiques.

Je pourrais vous dire également l'accueil chaleureux et bienveillants de tous ces Basques rencontrés sur place. Je pense tout particulièrement à Eve, Kati, Sylvie, Matthieu, Andde et les autres mais également à Roseline et Pierre qui nous ont si gentiment ouvert leur porte.

Je pourrais vous dire la merveilleuse rencontre avec Peio Serbielle et Claude Labat.

Mais je ne pourrais pas vous dire ce que ces moments ont laissé comme traces.

Non plus vous dire le sentiment de vide à notre retour.

Je ne pourrais pas vous dire ce regard étonné sur l'être humain capable de tant donner.

Mais chacun peut découvrir un petit bout de tout cela en venant voir ces jeunes danseurs.

Ne vous laissez pas conter, mais voyez de vous-mêmes. Frissons garantis !

Posté par SOKAMETS à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 septembre 2010

Matthieu, guide à Gauargi et danseur d'Ezpela

par Matthieu Mestre

gauargi_j9

Quand on s'était porté volontaire avec Andde pour faire guide, on ne savait pas encore de quel groupe on devait s'occuper.
Plus tard, on nous a dit qu'on s'occuperait du groupe de Grenoble, puisque le groupe de danse basque dans lequel nous sommes réalise un échange avec le groupe de danse des Mutins.

On était soulagé car on n'avait pas à utiliser une autre langue !!! ^^

Le jour de l'arrivée du groupe à Espelette, on a été enrôlé pour monter le bar au marché, et d'autres corvées...
L'arrivée du groupe nous avait été annoncée pour 15h... Comme toujours mauvaise annonce, le groupe est arrivé a 19h !!!  Pendant ce temps, les questions défilaient : comment seront-ils; nous entendrons-nous bien avec eux; etc...
De plus en plus, on se demandait si on allait pas tomber sur des cas sociaux, désagréables et qui nous feraient vivre un enfer...  ET C’ÉTAIT LE CAS !!! ...

Trêve de plaisanterie, seul le premier jour nous a paru difficile. Personne qui nous parle, sauf la chorégraphe Jackie, Diego et 2 autres demoiselles (soyons courtois ;) ) qui sont tous les 3 aussi des danseurs. C'est avec eux que les premiers liens se mirent en place.

Ce n'est que le deuxième jour que nous avons réussi à nous intégrer parmi les jeunes... et pour tout vous dire, c'était hor... euh merveilleux !! ^^
Nous nous sommes tellement attachés à tous, que des bons moments passés en leur compagnie, des délires, des souvenirs, des jeux... Tout cela on l'a à jamais gravé dans nos mémoires, et dans notre cœur (même si Jackie m'a envoyé acheter de la nourriture en scoot et sous la pluie !!!!).

Pour résumé, on a passé un excellent moment avec le groupe dans sa totalité, que ce soit avec les danseurs ou avec les accompagnateurs.

Octobre arrive à grands pas, et c'est là que nous nous reverrons, que nous nous remémorerons tout ce que l'on a fait ensemble, tous les sentiments qu'on avait les uns pour les autres; et que nous nous lierons encore plus ensemble, dans l'espoir qu'on ne se perde jamais de vue longtemps.

Posté par SOKAMETS à 23:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 août 2010

Ezpela Dantza

EZPELA DANTZA

Oihanburua

64250 Espelette

Présidente : Virginie Ipharaguerre

Fondé en 1969 à Espelette (Pays Basque), le groupe d’art basque Ezpela transmet et développe  la culture basque sur ces axes : enseignement de la danse basque, chorale d’enfants, échange avec différents pays, travail de création où se mêlent danse et musique traditionnelles et contemporaines, danse et musique du monde.

En 2009, pour les quarante ans d'Ezpela Dantza, tous les danseurs se sont réunis pour un spectacle.

Ezpela_Dantza

La presse

Le journal du Pays Basque - 29 juillet 2009

par Clémence LABROUCHE

Pour les quarante ans d'Ezpela, tous les danseurs se sont réunis pour un spectacle

Samedi prochain, le 12 septembre, à l'occasion de ses 40 ans d'existence, le groupe de danse Ezpela organise une journée exceptionnelle à Espelette, marquée par le souvenir, l'amitié et l'avenir. Au menu, un spectacle de danse émouvant et un dîner festif. Une journée à ne rater sous aucun prétexte.

Pour célébrer l'événement, le groupe de danseurs a monté un spectacle. Jauregitik... (en français «Depuis le château...») est le titre de cette oeuvre à laquelle se consacrent les danseurs de toutes les générations (des plus jeunes âgés de 6 ans au moins jeunes de 60 ans et plus) depuis un an.

Dans cette future représentation, le château d'Ezpeleta est utilisé comme point de départ pour se rendre dans différents endroits : la montagne, le monde des laminak, les champs, le XXIe siècle... Le spectacle s'articulera en quatre tableaux : le mariage des barons, la vie des Ezpeletar, la fuite des barons et la rencontre avec des laminak, pour enfin finir sur le XXIe siècle.

Dans ce dernier tableau se mêlent danse traditionnelle et danses du monde comme pour montrer qu'aujourd'hui si la danse basque a besoin de nouvelles influences, elle reste avant tout le symbole de la tradition et de la richesse culturelle à perpétrer.

Huit bénévoles (regroupés en binômes) s'appliquent à transmettre une partie majeure de notre patrimoine culturel. Derrière ces chiffres se dissimulent des heures de travail, de motivations, d'encouragements couronnées par un plaisir salvateur unique : le bonheur d'être porteur de flambeau d'une culture, la culture basque.

Cette tradition fort heureusement encore très vive dans nos villages n'en reste pas moins remarquable. On entend quotidiennement qu'un ami, un frère ou un voisin fête ses 40 ans. On s'émeut alors d'un chiffre si parfait. On entend déjà moins régulièrement qu'une manifestation vit depuis 40 ans. Alors, d'une association qui se perpétue de générations en générations... Et pourtant, c'est ce que s'apprêtent à fêter les membres du groupe Ezpela : 40 ans que les jeunes adultes du village transmettent aux plus jeunes.

Au moment où l'individualisme est devenu une réalité criante dans nos sociétés, cet enthousiasme permanent mérite donc d'être célébré comme il se doit.

------------------------------------------

DANTZAN - 17 mai 2010

par Virginie Ipharaguerre

Jauregitik: Ezpela taldearen ikusgarria Ezpela taldearen azken sorkuntza, Biarritzeko gare du Midin gaueko Maiatzaren 22an gaueko 21:00etan. Ikusgarri berezi bat, dantza nahasketa handi batean. Kontanporanoa eta tradizionala, musika tziganoak, hip hop a... sorkuntza eder bat. Zatozte ikusgarri eder horren ikustera.

1969 an sortu zen Ezpeletako Ezpela taldea. Bere 40. urtea ospatzeko, dantza taldeak sorkuntza berri bat asmatu zuen eta 2009ko Irailaren 12 an aurkeztu zuen Ezpeletan 800 pertsonen aintzinean.

Jauregitik..., 130 dantzari eta kantari sorkuntzaren inguruan elkartu dira. Urte bateko lana izan da ikusgarri hori bururaino eramaiteko. Banaketa denbora eder bat izan da kultura mailan eta giroaren aldetik.

------------------------------------------

Sud Ouest - 18 mai 2010

par Mathilde Bauthier

Ezpela a dansé 40 ans

La troupe de danse Ezpela qui se produira samedi à Biarritz, souffle cette année ses quarante bougies. À l'origine, c'est un groupe de jeunes du village qui avait pour habitude d'animer la période du carnaval, selon la tradition populaire basque. Ce groupe a eu l'idée de fonder une structure plus élaborée, afin de maintenir, d'enseigner et de développer la culture basque, et plus particulièrement la danse. 1969 a donc vu naître Ezpela. Depuis sa création, et durant toutes ces années, les objectifs fixés ont été atteints grâce au travail tant bénévole qu'efficace de ses divers dirigeants et de tous les membres. Chaque nouvelle génération a su prendre le flambeau et contribuer à l'évolution du groupe.

Aujourd'hui, l'association compte plus de cent adhérents répartis dans diverses structures comme le groupe de danseurs et de musiciens, mais aussi l'école de danse qui regroupe une centaine d'élèves. Elle forme la relève, par des répétitions hebdomadaires (assurées par des bénévoles). Mais Ezpela, c'est aussi la chorale des enfants qui a été formée en 1990. Puisant dans le répertoire de chants populaires, classiques, basques, elle s'est notamment illustrée plusieurs fois au concours de chants pour enfants Haur Kantu Txapelketa, ramenant des premiers prix en groupe, en solo. Neuf ans après sa création, cette chorale a enregistré son premier CD.

Pour commémorer comme il se doit cet anniversaire, la troupe a fait appel à tous ses talents, toutes générations confondues, au travers d'un spectacle « Jauregitik » Présenté cet été, à guichet fermé, ce projet d'envergure investira la Gare du Midi samedi. Au moins là, on ne refusera pas du monde.

Samedi 22 mai, à 21 heures à Biarritz. Renseignements à l'Office de tourisme, tél. 05 59 93 95 02.

Posté par SOKAMETS à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juillet 2010

Pays Basque - Rencontre avec Claude Labat - 20 juillet 2010

C'est peu dire que nous avons le cœur gros de partir d'Espelette...
Nous y avons vécu une semaine riche en émotions, rencontres, échanges. Nous y avons trouvé un peuple magnifique, senti sa vibration particulière et nous aimons penser que le Pays Basque est désormais un peu le notre.
Séparation douloureuse... Nos familles d'accueil attentionnées, nos guides et amis Matthieu et Andde, Virginie, Olivia et Marion, les jeunes danseurs d'Ezpela, Sylvie, Kati et l'équipe Gauargi, notre Fée Eve... Vous nous manquez déjà.
Heureusement, nous reverrons beaucoup d'entre vous à Grenoble en octobre et nous nous en réjouissons !
Milesker eta laster arte !

Il est 11h, notre car nous emmène.
Nous partons en Soule, province natale de Peio Serbielle.
En sa compagnie, nous allons passer la journée avec Claude Labat, à La Madeleine (Tardets-Sorhulus).


Ce qui est dit de lui : Claude Labat est enseignant, chercheur, autodidacte passionné, auteur de nouvelles. On lui doit ouvrages, publications, expositions, conférences, sur les thèmes liés au patrimoine (stèles discoïdales, maison basque), à la mythologie... Son dernier travail porte ainsi sur les procès en sorcellerie de 1609. Suite à son travail d'historien, il s'attache à restituer la vérité historique autour de ces faits parfois déformés par l'histoire officielle ou l'imaginaire collectif, en utilisant tous les outils à sa disposition : édition, conférence, vidéo, documents pédagogiques pour scolaires,  étudiants, adultes...

Nous l'aimons beaucoup ! Homme de savoir, talent merveilleux de conteur, amoureux des belles rencontres, un passeur !
Il a vu "Sokamets" et s'est dit "ensorcelé" par la beauté des jeunes danseurs. Il nous a enchantés !
Sur ce site unique, beau moment d'émotion partagée entre Claude, les danseurs, Peio, les parents présents !
Nous espérons avoir l'occasion de le revoir et il est le bienvenu chez nous !

Ecoutez-le (source : http://imagesdupaysbasque.blogspot.com/) :

Il est 17h, nous prenons la route et rentrons à Grenoble...

Posté par SOKAMETS à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,