LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ - 22 octobre 2010
par Christiane DAMPNE

DANSE
Echange culturel de jeunes danseurs entre le Pays Basque et le Dauphiné

Étreins tes rêves !

Avec Sokamets - "Etreins tes rêves" en langue basque -, la Compagnie Les Mutins change indéniablement de tonnage : « on a gonflé les voiles, cap sur une terre inconnue : le Pays Basque, relate Jackie Simoncelli, chorégraphe de la Cie. Notre projet dépasse de loin la seule création, comme nous le faisions jusqu'alors. Nous avons en effet créé notre nouvelle pièce au coeur d’un échange culturel de jeunes danseurs entre le Pays Basque et le Dauphiné. »

L'idée a germé en écoutant la musique radieuse et douloureuse de Peio Serbielle avec le rêve de danser sur son œuvre en portant un regard subjectif sur le Pays Basque. Le rêve aussi de danser cette création en terre basque. Le rêve enfin de rencontrer d'autres jeunes danseurs et d’accueillir leur pièce ici. Cet ensemble de rêves a pris corps pour devenir réalité !

Le compositeur basque a rendu visite à la Cie grenobloise et la rencontre musicale est devenue humaine. Une belle et forte rencontre qui donna naissance à la création d’un morceau original avec la voix des jeunes. Pour ce projet d'envergure, la chorégraphe a associé les « Juniors du Pacifique », des danseurs de 10 à 15 ans : « il était important d'offrir cette aventure à d'autres jeunes. » Les deux groupes réunis - 24 danseurs au total - sont partis une semaine cet été au festival de danses traditionnelles Gauargi qui accueille, dans la petite ville d’Espelette en Pays Basque, des Cies d’enfants et adolescents venus du monde entier.

Un OVNI en Pays Basque !

Mais proposer une création de danse contemporaine dans un festival de danses traditionnelles, c'était une prise de risque pour les deux parties. Le festival organisateur bien sûr, de par les idées reçues des spectateurs sur la danse contemporaine ; et risque aussi pour la Cie grenobloise d'être confrontée à un public non acquis. Mais Jackie Simoncelli aime les défis. Un défi relevé haut la main car l’Ovni Sokamets a conquis les coeurs basques !

« Cette création contient un rêve, une volonté farouche d'inventer demain. Elle enlace et embrasse nos regards, nos rêves. Elle est un hymne dansé à la merveilleuse musique de Peio Serbielle », s’enthousiasme la chorégraphe. Sokamets s'adresse à tous les publics. « Notre danse fait raisonner la sensibilité de chacun autrement selon son âge, son parcours, son vécu », souligne Diego Lloret, le jeune président de la Cie très impliqué dans le projet.

Sokamets_DL

Sokamets, entre élan vital et douleur, avec
24 jeunes danseurs de la Cie Les Mutins et
Les Juniors du Pacifique.
photo Laurence Fragnol


 

LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ - 22 octobre 2010
par Christiane DAMPNE

Partage de pratiques pour s’ouvrir à l’ailleurs

Les jeunes danseurs français ont été hébergés dans les familles basques lors du Festival Gauargi en juillet pendant une semaine. Ils ont rencontré un historien qui leur a raconté des mythes basques et un artiste poète slameur, parallèlement aux ateliers de danse communs à tous les groupes. Une connaissance concrète, éprouvée pour s'initier à la culture basque grâce à ce temps de résidence.

Après avoir été accueillis, les jeunes danseurs grenoblois vont à leur tour recevoir les 22 danseurs basques de la Cie Ezpela Dantza dans leur famille.

Ils vont leur faire visiter deux expositions du Musée Dauphinois : "Gens de l'Alpe" et "Tibétains : Peuple du Monde". Leurs invités vont également rencontrer les historiens du Fil d'Ariane, Antonio Placer, auteur compositeur chanteur Galicien installé à Grenoble, et des jeunes danseurs de La Mure lors d’un atelier commun de partage de pratiques et de savoirs. Les soirées festives avec les familles et les amis seront aussi de la partie.

À côté de ce menu personnalisé pour faire goûter le Dauphiné aux jeunes basques, le public pourra découvrir leur culture grâce à plusieurs mets. En sus de la création « Ibili » de danse traditionnelle et créative du groupe Ezpela Dantza, on pourra entrevoir une autre facette grâce à l'univers onirique du film"Xan Naiz Ni"- Voyage en Terres Sauvages, mais aussi s'initier à la danse par un stage gratuit, sans oublier un apéro… basque, il va sans dire !

____________________

pour en savoir plus

- Spectacles « Ibili » et « Sokamets » les 22 et 23 octobre à 19h30 à l’Espace 600 : Le Patio, 97 galerie Arlequin – Réservation conseillée au 04 76 29 42 82.
Le 26 octobre à 20h au Cinéma Théâtre à la Mure : 04 76 30 96 03.
Durée 1h. Tout public à partir de 6 ans.

- Film "Xan Naiz Ni"- Voyage en Terres Sauvages, après les spectacles les 23 et 26 octobre.

- Stage de danses basques animé par Ezpela Dantza le 27 octobre de 13h à 18h au Pacifique-CDC, 30 chemin des Alpins à Grenoble - Ouvert à tous publics, enfants, jeunes et adultes. Gratuit, places limitées. Inscriptions : 04 76 46 33 88.


 

Sokamets_Dauphine_Libere_22oct2010

Tout savoir sur les événements publics : flyer en téléchargement